Le Pr. Toussaint : “On invente des chiffres de mortalité!” (Covid-19)

Extrait tiré de l’émission “Brunet Direct”, diffusée sur LCI le 24 septembre 2020.

Professeur Toussaint
On nage actuellement entre Molière et Alfred Jarry. On est entre Le Malade imaginaire, Les Précieuses ridicules et Ubu roi, et donc on voit qu’on invente des chiffres. Ça a été le cas ce week end 376 morts ont été ajoutés, puis retirés. Puis on comptabilise tous les morts de Guadeloupe d’une dizaine de jours sur la seule journée d’hier. Afin d’assurer les mesures que les Guadeloupéens comprennent qu’il y a bien une ré-augmentation, tout le monde le dit, personne ne le nie.
Une ré-augmentation lente, progressive. C’est à dire que ce que l’on voit actuellement, c’est une ré-augmentation liée au caractère de dépendance environnementale, d’une forme de saisonnalité qui est en train de revenir. Et ce n’est pas du tout une deuxième vague. On n’a pas du tout le tsunami du mois de mars et les mesures qui sont prises sont entre l’arbitraire, l’incohérence et l’approximation. Donc, on est dans une forme de panique sur lesquelles on continue à faire croire aux gens que la mort est prochaine, alors qu’il s’agit principalement d’une question de gestion et gestion des flux hospitaliers.
Vous en avez parlé juste auparavant, mais également gestion de la crise.

Journaliste
Professeur, au moment où vous commenciez, ma collaboratrice Barbara, qui est en régie, me donnait un petit message sur les prochains duplex que nous aurions. J’ai cru entendre que vous disiez ce que j’ai rêvé, que vous disiez. On ment sur les chiffres, on triche sur les chiffres. Vous avez dit ça en commençant?

Professeur Toussaint
Je répète qu’il y a eu 123 décès qui ont été attribués samedi en une seule journée, alors qu’ils correspondaient à l’ensemble des chiffres d’un seul établissement hospitalier de l’Essonne sur tout l’été. Qu’ensuite, pendant 4 heures dimanche soir, il y a eu 300 décès de plus ajoutés au décompte de Santé publique France, qui les a retirés à la fin de la soirée, après les journaux de 20 heures, et qu’on a eu maintenant un effet qui nous dit que nous sommes sur une pente exponentielle alors que je vous la redonne, nous avions 123 décès vendredi.

78 décès mardi et 43 décès hier. Il faut m’expliquer pourquoi ces chiffres sont considérés comme des chiffres en expansion alors qu’ils nous montrent le contraire.

Pin It on Pinterest